Festivals de contes, l’avenir du métier

C’est la seconde fois que notre compagnie s’associe au festival Contes et légendes, organisé chaque année par la municipalité de Marcq-en-Baroeul. Nous y avions présenté en exclusivité le spectacle Elles en font des histoires, les femmes, que nous venions de créer. Nous y étions cette année encore, pour la reprise d’un de nos plus ancien spectacles : Histoires des mers bleues. Notre conteuse, Emmanuelle Gryson, revient sur ces deux expériences au cœur de la vie culturelle de la métropole lilloise :

Nous traversons une époque où les conteurs retrouvent une place, où les contes reviennent dans le cœur et les habitudes de sorties d’une petite frange de la population.Emmanuelle Gryson

« C’est très important pour les conteurs d’être programmés dans un festival. C’est le moment parfait pour faire la rencontre des autres membres de notre confrérie, presque de notre corporation. Car nous sommes des artisans. Comme les artisans, nous avons besoin de partager nos savoir-faire et nos expériences. Nous avons besoin de nous connaître et de nous entendre conter. Mais participer à un festival, c’est plus que ça encore. C’est apporter sa contribution à une volonté de créer un événement autour du conte. C’est la vie du conte qui est en jeu. Nous traversons une époque où les conteurs retrouvent une place, où les contes reviennent dans le cœur et les habitudes de sorties d’une petite frange de la population. C’est bon signe. Il faut que cela perdure, s’amplifie. Les contes et les conteurs ont tant de choses à apporter. »

Le festival Contes et Légendes existe depuis seize ans. Nous rendons hommage et nous remercions ses organisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *